Pratiquer une activité physique après 50 ans, comme à tout âge, c’est conseillé et bénéfique ! Bien sûr, on n’a pas le même corps qu’à 20 ans, mais on se connaît mieux, alors on prend soin de soi tout en se faisant plaisir !

1. Si vous avez toujours été sportif

Si vous avez toujours pratiqué du sport, il y a fort à parier que votre âge physiologique (= âge biologique) est en dessous de votre âge chronologique (calculé à partir de la date de naissance). Les spécialistes encouragent la poursuite des activités, car elles permettent d’entretenir la souplesse, le coeur, la force, les os, l’équilibre, tout en étant attentif aux indicateurs de santé. Faire un bilan cardiaque régulièrement est l’un des premiers conseils à suivre lorsqu’on passe 50 ans (certains disent même à partir de 30 ans), être attentif aux douleurs, car elles peuvent être plus longues à réparer. Donc on ne se pose pas de question, même après 50 ans, on continue le sport !

2. Si vous débutez une activité sportive

Bonne idée, commencer le sport après 50 ans aura des effets bénéfiques sur votre corps, vos muscles et leur vieillissement organique. L’entraînement optimal pour garder sa forme consiste à pratiquer un sport d’endurance pendant environ 45 minutes, 3 fois par semaine mais pas de panique, toute activité physique est la bienvenue lorsqu’on se lance : aller chercher le pain à pied, prendre les escaliers, faire son ménage, etc. On commence par un check-up médical, on mise sur la régularité et surtout, on met en place un entraînement progressif sous peine d’avoir des effets contre-productifs…
Comme à tout âge, on n’oublie pas l’échauffement, les étirements, la respiration, l’hydratation, l’alimentation et le sommeil pour une pratique sportive efficace et équilibrée !

3. Alors, quelle activité choisir ?

En salle vous pourrez utiliser des machines avec lesquels il n'est pas possible de se faire mal.  On peut même pratiquer une activité en groupe ! La course à pied, contrairement aux idées reçues, se pratique aussi à tout âge, sous couvert de n’avoir pas de problème de coeur ou de genou ! Les sports d’endurance comme le cyclisme ou la natation sont bénéfiques. Il faut éviter les sports de combat, les sports de glisse, les sports nécessitant un apprentissage technique important, sauf si vous les pratiquez depuis toujours bien sûr !